L’attestation de CISCO produite par RANARISON ne dit pas que EMERGENT n’a pas le droit de vendre des produits CISCO à Madagascar

0
127

L’attestation du 26 novembre 2013 dit seulement que la société EMERGENT NETWORK ne fait pas partie de la la Chaîne CISCO et en aucun moment il n’est pas dit que EMERGENT NETWORK n’a pas le droit de vendre des produits CISCO à Madagascar.

Alors que RANARISON Tsilavo a affirmé dans sa plainte du 20 juillet 2015 et lors de l’interrogatoire auprès du juge d’instruction du 3 septembre 2015 que la société EMERGENT n’a même pas le droit de vendre des produits CISCO à Madagascar.

Qu’en effet, la société CISCO Systems a nié catégoriquement l’existence de toute relation d’affaire avec la société EMERGENT NETWORK SYSTEMS suivant sa lettre du 26 novembre 2013 et que cette dernière n’a même pas le droit de commercialiser une licence CISCO à Madagascar.
Extrait de la plainte avec demande d’arrestation de RANARISON Tsilavo du 20 juillet 2017.


Pour cela, il évoque une attestation délivrée le 26 novembre 2013 par la société CISCO SYSTEMS.

 

This is to certify that at the time of issuying this statement Cisco International Limited (« Cisco ») has no contractual relational ship with
EMERGENT NETWORK
and the above mentioned company is NOT an Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar.
Extrait de l’attestation établie par CISCO SYSTEMS du 26 novembre 2013

 

Nous avons demandé à une traductrice assermentée près des Cours et tribunaux de Madagascar, Madame RAZAFIMAHARO Henriette de traduire cette attestation de la société CISCO SYSTEMS du 26 novembre 2013.

Il est certifié par la présente qu’au moment de la délivrance de cette attestation, Cisco International Limited (« Cisco ») n’avait pas de relation contractuelle avec
EMERGENT NETWORK
Et que la compagnie mentionnée sus-dessus n’est pas un Partenaire Autorisé de Cisco Channel Partner à Madagascar.
Traduction française par RAZAFIMAHARO Henriette, traductrice assermentée près des Cours et Tribunaux à Madagascar, de l’attestation établie par CISCO SYSTEMS du 26 novembre 2013

En aucun moment dans cette traduction, de l’attestation établie par CISCO SYSTEMS du 26 novembre 2013, il n’a été question que la société EMERGENT NETWORK n’est pas autorisée à vendre des produits CISCO à Madagascar.

Nous avons donc sollicité une seconde traductrice assermentée près de la Cour d’APPEL d’Orléans (France) à effectuer la traduction car le motif de condamnation dans l’arrêt de la Cour d’Appel d’Antananarivo du 13 mai 2016 est basée sur l’affirmation de RANARISON Tsilavo qui dit que « cette dernière n’a même pas le droit de commercialiser une licence CISCO à Madagascar ».

Le présent document certifie qu’à la date de délivrance de la présente déclaration, Cisco International Limited (« Cisco ») n’avait pas de relation contractuelle avec
EMERGENT NETWORK
Et que la ci-dessus mentionnée  n’est PAS un Partenaire Agréé de la Chaîne Cisco Channel  à Madagascar.
Traduction française par GOURON Christine, traductrice assermentée près de la Cour d’Appel d’Orléans (France), de l’attestation établie par CISCO SYSTEMS du 26 novembre 2013

L’attestation en langue anglaise établie par la société CISCO SYSTEMS le 26 novembre 2013 est claire et sans ambiguïté. En aucun moment, il n’a pas été dit que la société EMERGENT n’a pas le droit de vendre des produits CISCO à Madagascar.

On peut très bien acheté un ordinateur de marque DELL ou HP hors des  concessionnaires agréés.

Il n’est écrit nulle part que la société EMERGENT n’a pas le droit de vendre des produits Cisco à MAdagascar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here